Réservé aux abonnés

Sophie Hunger, lunaire et irradiante

En infusant à son quatrième album "The Danger of Light" toute la troublante intimité de ses prestations live, la chanteuse zurichoise rayonne plus que jamais.

24 sept. 2012, 00:01
data_art_1088097.jpg

"Pour être tout à fait franche, j'ai donné le titre de l'album au tout dernier moment. Je n'avais plus le choix. Le disque devait partir au pressage. J'ai dit "The Danger of Light" d'un coup, sans trop savoir d'où ça venait. Je commence à découvrir ce que ça veut dire..." De son propre aveu, Sophie Hunger ne cherche pas à conceptualiser sa musique. Au coeur du processus, elle façonne simplement ses chansons, les laisse naître en elle, les berce, les élève ensuite au gré des heures passées sur scène ou en studio. Elle sait le lien intime qui l'unit à elles, et laisse aux autres, aux médias, au...