Réservé aux abonnés

«Son innocence est totale»

Le cinéaste Xavier Giannoli fait chanter Catherine Frot divinement faux dans son dernier film. La passion dans tous les sens du terme.
23 sept. 2015, 05:54
Xavier Giannoli - "Marguerite". DR

En seulement six longs métrages, Xavier Giannoli s’est imposé comme l’un des réalisateurs français parmi les plus passionnants du moment. Le thème de l’imposture, consciente ou non, constitue l’un des fils rouges de son œuvre, avec des films comme «A l’origine», «Superstar» et aujourd’hui cette formidable «Marguerite». Propos d’un cinéaste qui voit juste!

Comment sont nées Marguerite et ses fausses notes?

Tout a commencé pour moi dans un grand éclat de rire. Un jour où j’écoutais la radio, j’ai entendu la voix d’une chanteuse d’opéra qui chantait complètement faux un très célèbre air de Mozart....

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois