Réservé aux abonnés

Le goût du trip cinématographique

Paul Thomas Anderson réalise un polar hippie inclassable, porté par un Joaquin Phoenix complètement allumé. Un film psychédélique d'une rare densité!

04 mars 2015, 00:01
data_art_2965803.jpg

Après la dérive sectaire de "The Master" (2012), où il démythifiait le pouvoir et la soumission, le cinéaste américain Paul Thomas Anderson retrouve Joaquin Phoenix dans un nouveau film certes exigeant, mais aussi audacieux que réussi.

Inspiré d'un roman de l'écrivain américain Thomas Pynchon (paru en 2010 sous le titre "Vice caché"), "Inherent Vice" nous plonge dans une petite ville balnéaire de Californie en l'an hippie 1970.

 

Un détective hippie

&nbs...