Réservé aux abonnés

«J'ai changé de chemise»

Modifiant sa façon de travailler, l'homme-orchestre a composé «I love you» à la batterie. Déroutant mais stimulant.

13 mars 2009, 05:01

«C'est comme si je me mettais devant le miroir avec ma chemise d'avant et que je me disais: elle ne me va plus, j'ai envie d'une nouvelle.» Mathieu Boogaerts a le langage imagé et, bien qu'il porte un T-shirt le jour de notre entretien, une nouvelle chemise pour son cinquième album. Ce changement ne relève pas d'une volonté stratégique, mais de l'instinct, «mon corps veut ou ne veut pas».

Après le très sérieux et très profond «Michel» et la centaine de concerts donnés dans la foulée, Mathieu avait envie d'autre chose. «C'est tout naturel: on part à la montagne et puis l'année d'après on part à ...