Réservé aux abonnés

En cargo, hâte-toi lentement!

La marine marchande ré
07 août 2015, 14:19
data_art_2658569.jpg

Gagner les antipodes en moins de 24 heures à bord d'un jet peut bien signer les temps modernes, mais cette propulsion express à travers les fuseaux horaires prive le passager contemporain de ce que d'aucuns considèrent comme l'essence même du voyage: la palpitante approche du but, d'escale en escale, de civilisation en civilisation.

Pour redonner à ses pérégrinations leur parfum d'autrefois, on peut privilégier le train. Il existe une autre façon - plus radicale encore - de célébrer la lenteur. Exem ple à Dunkerque: alors que des milliers de voyageurs embarquent sur des paquebots de croisièr...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois