Musique: la fille de Johnny Hallyday, Laura Smet, conteste le testament de son père

Le testament de Johnny Hallyday ne plaît pas à sa fille Laura Smet. Elle conteste ce document qui confère à son épouse Laeticia l'exclusivité des droits sur le patrimoine du chanteur décédé.

12 févr. 2018, 11:40
Laura Smet (au centre) a avoué sa stupéfaction en voyant le testament de son père.

Laura Smet, la fille de Johnny Hallyday et de l'actrice Nathalie Baye, a demandé à ses avocats "de mener toutes les actions de droit" pour contester les dispositions testamentaires de son père. L'information a été divulguée lundi par les avocats de l'actrice.

 

Ces dispositions, prises en vertue de la "loi californienne" confieraient "l'ensemble" du patrimoine du chanteur et "l'ensemble de ses droits d'artiste" exclusivement à son épouse Laeticia, indique un communiqué des avocats.

Elles "contreviennent manifestement aux exigences du droit français", poursuit le communiqué. David Hallyday, le frère de Laura Smet, sera "codemandeur" dans cette procédure, selon son propre avocat contacté par l'AFP.

Le rockeur s'est éteint le 6 décembre dernier à l'âge de 74 ans.

Stupéfaction

"Laura Smet a découvert avec stupéfaction et douleur le testament de son père", ajoute le communiqué des avocats Mes Emmanuel Ravanas, Pierre-Olivier Sur et Hervé Témime. Ce testament prévoit aussi qu'en cas de décès de son épouse Laeticia, l'ensemble des biens du chanteur "seraient exclusivement transmis à ses deux filles Jade et Joy par parts égales".

"S'il en était ainsi, son père ne lui aurait rien laissé: ni bien matériel, ni prérogative sur son oeuvre artistique, ni souvenir - pas une guitare, pas une moto, et pas même la pochette signée de la chanson Laura qui lui est dédiée", conclut le communiqué.