Réservé aux abonnés

«Mon âme va me survivre à travers ma musique»

«H+»,La moitié sombre – du moins nominativement – du duo Air publie manifeste optimiste et onirique en faveur d’un transhumanisme utopique. Rencontre.
20 mars 2018, 00:01
JB Dunkel

En chimie, H+ désigne un atome d’hydrogène ayant perdu un électron. Le duo Air étant en stand-by indéfini, JB Dunckel a peut-être symbolisé ainsi ce cavalier seul dans lequel il se lance aujourd’hui avec ce deuxième album personnel. Mais pour le musicien, le titre «H+» symbolise surtout le transhumanisme et le disque revêt des allures de rêveries spatiales où la perfection des sons et des réflexions donne des atours réconfortants à une évolution technologique généralement anxiogène.

Les dystopies qu’on trouve dans la fiction aujourd’hui sont très sombres quant à cette problématique du transhuma...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois