Réservé aux abonnés

Livres: une rentrée littéralement hantée

Daniel Sangsue avait écrit «Journal d’un amateur de fantômes», où il racontait son expérience avec les esprits. Aujourd’hui il publie un roman délicieusement suranné, «Les fantômes du presbytère».
06 janv. 2022, 16:36 / Màj. le 07 janv. 2022 à 20:00
Daniel Sangsue parmi les tombeaux de la famille de Pourtalès, derrière l’hôpital Pourtalès à Neuchâtel (Jacques-Louis a fondé cet hôpital au XIXe siècle).

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois