Réservé aux abonnés

Le poids de la tradition

Dans son dernier roman, Gaston-Paul Effa aborde le thème de la tradition chez les émigrés africains. Rencontre avec un auteur qui a osé entrer en résistance.

07 juil. 2008, 16:31

S'installer en Europe et entreprendre une nouvelle vie ne suffit pas à couper ses racines. Nombre d'Africains émigrés (un sur deux, dit-on) versent les trois quarts de leur salaire à leur famille restée au pays. Dans le dernier roman de Gaston-Paul Effa, «Nous, enfants de la tradition», le personnage central, Osele, Africain émigré, est marié à une jeune Française, et père de deux enfants. Cependant, en tant qu'aîné de 33 enfants, cet ingénieur doit envoyer tout son salaire en Afrique p...