Réservé aux abonnés

Label comme outil de marketing

Les premières appellations d'origine contrôlée et indications géographiques protégées ont déjà plus de dix ans et résistent bien à la crise.

09 févr. 2012, 00:01
data_art_649545

Les producteurs de Tête de moine peuvent se frotter les mains. Dans les dix dernières années, ce fromage caractéristique des montagnes jurassiennes a vu ses ventes augmenter de 50% (2151 tonnes en 2010), tandis que la part destinée à l'étranger est passée d'un peu moins de 40% à 60%. La Tête de moine est désormais le cinquième fromage suisse le plus exporté.

Dans les trois dernières années, la crise a certes provoqué une certaine stagnation, mais malgré cela et malgré l'envolée du franc suisse, les exportations ont encore augmenté en 2011, de 0,3%.

Depuis le premier décembre dernier, le fro...