Réservé aux abonnés

"La vie sans la musique c'est la mort"

Depuis huit ans au sein de Whitesnake, Doug Aldrich fait partie des gâchettes qui comptent.

02 juil. 2011, 05:02

Peu avant de fouler la scène du festival Sonisphere à Bâle devant 8000 aficionados, Doug Aldrich, l'un des deux guitaristes de Whitesnake, nous a confié ses états d'âme en toute sincérité, non sans gratouiller sa Gibson Les Paul pendant toute l'entrevue.

Les deux dernières livraisons de Whitesnake, "Good to be bad" et "Forevermore", ont une sonorité plus lourde que les albums produits dans les années 80. Y êtes-vous pour quelque chose?

Ces disques sont assez heavy dans l'ensemble, mais ils comb...