Réservé aux abonnés

La lumière après la douleur

Avec "Imagine", Via Vallesia plonge dans la mémoire de villes martyres et offre un spectacle résolument humain. Dès ce soir à la Carrée.

28 mai 2015, 00:01
data_art_3160710.jpg

Kiev, les heurts et tumultes de la place Maïdan, mais aussi Izmir en Turquie, Belfast, Guernica, Bogota... Des villes martyres, marquées par la guerre et la violence des hommes. C'est là, dans cette mémoire à vif, que le groupe valaisan Via Vallesia est allé chercher la matière de sa nouvelle création "Imagine", dont il présente un volet cette fin de semaine à Monthey.

"Transmettre des valeurs"

"Imagine", comme l'hymne utopique éternel de John Lennon. "Peut-être sommes nous tous un peu utopistes au sein du groupe, mais quand nous l'avons fondé, nous voulions vraiment délivrer un message, tra...