Réservé aux abonnés

La hantise de vieillir

A 46 ans, Dano Halsall dit déjà ressentir des limites physiques. Mais il fait tout pour repousser les années.

09 mars 2009, 09:10

46. Le chiffre surgit dès le début de l'entretien.
46, comme une enseigne rouge qui clignoterait au-dessus de sa tête.
46, c'est le nombre d'années que Dano Halsall, l'ex-champion de natation, accumule au compteur depuis son arrivée au monde. Lui, l'homme aux muscles d'acier, tremble devant le temps qui passe. Paradoxal. «Franchement, ça me déprime. Quand j'ai fêté mon anniversaire en février dernier, je me suis dit que j'avais fait la moitié du voyage. L'aspect physique me perturbe», souligne-t-il en pr&e...