Réservé aux abonnés

L'abus de Bonbek est-il dangereux?

Une revue pour enfants drôle, décalée, aux illustrations exigeantes et séduisantes, change de couleurs cet automne. Interview de son éditrice, Sophie Cleyet-Marrel.
06 août 2015, 15:19
data_art_1262609.jpg

"Bonbek" existait depuis octobre 2010, et depuis cet automne, avec un quatrième numéro consacré aux monstres, puis un cinquième numéro sur le thème de l'île aux trésors, sa nouvelle formule se confirme comme une revue pour enfants riche et originale. Ce magazine qui paraît quatre fois par an, plus deux hors-série (récemment un hors-série consacré au coloriage), propose la BD de Maurice, un drôle de monstre aux tendres aventures, une petite et une grande histoire, et des ateliers de danse, de cuisine, de découpage etc., que les enfants peuvent réaliser de manière autonome. Un peu insolent, "Bon...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois