Réservé aux abonnés

«Je me suis retrouvé jeune metteur en scène»

Régis Wargnier a retrouvé l'élan de ses débuts en réalisant «La ligne droite», situé dans le milieu de l'athlétisme.

09 mars 2011, 05:01

«Le confort vous empêche de prendre des risques.» A 63 ans, Régis Wargnier renoue avec ses audaces de jeune homme. En plus d'offrir un beau rôle à Rachida Brakni, «La ligne droite» permet au réalisateur d'«Indochine» de concilier deux de ses passions, le cinéma et l'athlétisme. Rencontre avec un cinéaste qui, en plus, aime les femmes.

«La ligne droite» parle d'engagement, de quête et de dépassement de soi? C'est le thème de tous vos films, non?

A part le polar (n.d.r.l.: «Pars vite et reviens tard»), oui, ils racontent tous la même chose: y a-t-il de la liberté sans libération? Ces films racon...