Italie: avec ses 40 mètres de profondeur, la piscine italienne Y-40 détrône sa rivale belge de Nemo33

La plongée, c'est bien. Mais quand on habite loin des côtes ou d'un lac, c'est un peu limité. A 4 m 50, en piscine, on a vite fait le tour de la question. Deux sites européens, Nemo33 à Bruxelles et Y-40 à Padoue, ont trouvé la parade.

29 sept. 2014, 08:29
De l'eau thermale sur 40 mètres de profondeur, c'est unique au monde: Y-40, The Deep Joy, du côté de Padoue, en Italie.

Une piscine profonde, en moyenne, sous nos latitudes, ça fait dans les 4 ou 5 mètres. Autant dire que, pour des plongeurs, une fois passé le cap de l'apprentissage de base, ça devient très vite lassant. Il faut donc trouver un lac ou une gouille un brin plus accueillant pour prendre du plaisir et progresser.

Il y a une dizaine d'années, ce sont les Belges qui, les premiers ont cherché une solution plus pratique, accessible toute l'année. C'est le projet Nemo33, installé à Bruxelles. Un parc d'attraction entièrement dédié à la plongée avec une fosse qui fait "au moins 33 mètres" de fond, dans une eau à "33°C toute l'année". Depuis son ouverture, en mai 2004, Nemo33 pouvait se targuer d'être la piscine la plus profonde du monde.

Le Français Guillaume Néry, multiple recordman du monde d'apnée, s'amuse à Bruxelles:

 

Mais il vient tout juste d'être détrôné, dans les tabelles du Livre Guiness des records, par un site italien, Y-40 "The Deep Joy", construit près de la ville de Padoue, sur le site d'un hôtel 4 étoiles. La fosse de plongée atteint ici 42 mètres de profondeur.

Au total, la piscine, qui fait 21 mètres de long par 18 de large, continent 4,3 millions de litres d'une eau qui a la particularité d'être thermale, dont la température oscille entre 32 et 34°C. Elle a été inaugurée le 5 juin dernier.