Réservé aux abonnés

Impressions nocturnes

16 juin 2014, 00:01
data_art_2404154.jpg

Il n'y a pas que les peintres, les romanciers et les poètes que la nuit inspira, mais aussi les compositeurs. Stephen Hough ne pouvait pas avoir de plus originale idée que d'interpréter quelques-unes de ces oeuvres célèbres: la sonate pour piano "Au Clair de lune" de Beethoven, "Les Nocturnes" de Chopin, " Dans la nuit" , tirées des Fantaisiestücke de Schumann, ainsi que sa propre création intitulée "Notturno luminoso".

A ce programme voué aux romances et aux turbulences de la n...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois