Réservé aux abonnés

«Heureusement que je suis aussi occupé, sinon je finirais en prison»

Encore fortement marqué par la disparition de son compère Lemmy Kilmister, le guitariste de Motörhead fait à présent du rock en famille, avec ses fistons.

27 oct. 2016, 23:24
/ Màj. le 28 oct. 2016 à 00:01
Phil Campbell. DR

Le sympathique riffeur gallois Phil Campbell a officié au sein de Motörhead pendant trente-deux ans au fil de 17 albums, toujours coiffé d’un chapeau et avec l’une de ses quatre cents guitares en bandoulière.

Il poursuit son processus de deuil aux côtés de ses trois fistons. Avec à la clé, un disque de cinq titres à paraître au mois de novembre.

Jouer du rock en famille n’est pas habituel. Comment cela se passe-t-il?

C’est tout simplement fantastique! Mes fils sont tous nés en octobre, à quatre ans d’intervalle: Todd (guitare) le 6, Dane (batterie) le 9 et Tyla (basse) le 27. Autant te dire que l...