Réservé aux abonnés

"Fier de cette reconnaissance"

Le Prix suisse de la musique sera décerné pour la 2e fois ce vendredi. Interview du chanteur des Young Gods, lauréat 2014.
10 sept. 2015, 07:30
data_art_3369839.jpg

Jean-François Albelda

Il y a un an, lorsque le Prix suisse de la musique ¬ nouvellement créé par l'Office fédéral de la culture ¬ a été décerné à Franz Treichler, c'est toute la scène alternative suisse qui s'est sentie honorée. Lui, la figure de proue charismatique des Young Gods, mythe trentenaire que même David Bowie ou The Edge citent parmi leurs influences. Lui qui fut de tous les combats pour que ce milieu puisse exister ¬ si ce n'est au grand jour ¬ dans la demi-obscurité des clubs de rock. Lui encore, défricheur humble et inlassable de nouveaux territoires musicaux. Au moment de passer...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois