Etats-Unis: il dope son écureuil à la méthamphétamine pour qu'il reste agressif

Un Américain voulait faire de son écureuil un animal d'attaque. Pour ce faire, il n'a pas hésité à le doper à la méthamphétamine. Les policiers de la ville de Limestone ont retrouvé l'animal lundi lors d'une perquisition d'un appartement. Il a été relâché dans la nature.
19 juin 2019, 16:54
L'homme voulait s'assurer que son "écureuil d'attaque" reste suffisamment agressif. (Illustration)

Des policiers de l'Alabama, dans le sud des Etats-Unis, ont fait lundi une saisie inhabituelle lors de la perquisition d'un appartement: un écureuil dopé à la méthamphétamine.

Le locataire de l'appartement voulait ainsi s'assurer que son "écureuil d'attaque", gardé en cage, reste suffisamment agressif, a indiqué au journal local The News Courier le bureau du shérif du comté de Limestone.

 

 

D'autres drogues et des munitions ont été saisies lors de la perquisition.

Les lois de l'Alabama interdisant la détention d'animaux sauvages, l'écureuil a été relâché dans la nature, sur les conseils des agents de protection de l'environnement.

Il a couru dans les bois et n'a pas attaqué les policiers qui l'ont relâché.
Le shérif du comté de Limestone, Etats-Unis.

"Il a couru dans les bois et n'a pas attaqué les policiers qui l'ont relâché", a rassuré le bureau du shérif sur sa page Facebook.