Réservé aux abonnés

En remontant le cours du temps

Après la mort de sa mère, un homme retrouve le journal intime de son père. En le lisant, beaucoup d'événements du passé l'intriguent. Cette histoire sert de trame au nouveau roman de Daniel Cordonier.

20 déc. 2011, 00:01
data_art_573160

"Le féminin du temps" Daniel Cordonier, Favre,

325 pp. Fr. 32.90

Après "L'ordre des femmes", Daniel Cordonier publie "Le féminin du temps", roman à caractère de polar qui, tout en suspense et interrogations, déve- loppe de nombreuses réflexions au sujet de thèmes aussi universels que la fuite du temps. Richard Damier, le personnage principal, a 42 ans. Employé au CERN, obsédé par l'écoulement des jours, il sombre peu à peu dans des crises de panique. Pour prendre du recul par rapport à ses angoisses, il rédige un journal intime, fil rouge du récit. Rencontre avec l'auteur.

Le temps qui pas...