Réservé aux abonnés

Des mannequins très spéciaux

Nains, barbus, tatoués: des agences draguent les publicitaires avec des modèles aux physiques atypiques. Elles ont flairé un marché.

23 janv. 2012, 00:01
data_art_619748

Sultan est l'homme le plus grand du monde. Dod, taillé comme une armoire à glace, a des flammes tatouées sur le menton. Betty, chanteuse d'opéra, est obèse. Les trois modèles figurent sur le catalogue de l'agence britannique Ugly. Moche, en anglais.

Alors que les publicitaires gomment les défauts de la chair, et font même l'impasse sur cette dernière - H&M s'est distingué cet hiver en collant des têtes de mannequins sur des corps entièrement numériques - la tendance inverse se profile.

"C'est une mode récente. Les publicitaires recherchent des personnalités" , commente Sylvie Fabregon, d...