Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

De la surprise et de la cohérence

Clap de fin pour une 68e édition réussie.

25 août 2015, 16:18
data_art_3318826.jpg

Proclamé samedi soir sur la Piazza Grande avant la projection d'"Heliopolis", tire-larmes violoneux du Brésilien Sergio Machado, le palmarès de cette 68 e édition a un peu surpris son monde, en dépit de sa grande cohérence. De fait, personne ne s'attendait à ce que le jury octroie une telle part du lion au cinéma asiatique, lequel était de surcroît assez peu représenté au sein de la Compétition internationale.

Un Léopard d'or mérité

Après un Prix spécial du jury décroché en 2013 grâce à "U Ri Sunhi", le Sud-Coréen Hong Sang-soo remporte à l'âge de 54 ans un Léopard d'or nullement immérité avec son dix-septième long métrage, "Jigeumeun matgo geuttaeneun teullida", dont le titre international est un brin plus court ("Right Now, Wrong Then", en français: "Juste maintenant, faux ensuite"). Variation en deux temps proposant au spectateur qui y consent de jouer à une version très cinématographique du jeu des sept...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias