Réservé aux abonnés

Coronavirus: les professionnels du spectacle aux abois

L'association Artos, qui représente les métiers techniques et administratifs du milieu culturel et événementiel, tire la sonnette d'alarme. Sans soutien fort et rapide surtout, les procédures de faillites commenceront bientôt.
25 oct. 2020, 12:00
L'une des craintes d'Artos est celle de voir des compétences rares et précieuses s'envoler, les techniciens étant contraints de changer de voie professionnelle.

Suite aux mesures de restrictions prises en Valais, puis dans plusieurs autres cantons romands, avec une limitation des réunions dans l’espace public et privé à dix personnes au maximum, l’Association professionnelle romande des métiers techniques et administratifs du milieu culturel et événementiel (Artos), a émis un communiqué de presse où elle tire la sonnette d’alarme quant à la situation du domaine culturel et événementiel. «Les entreprises tentaient déjà pé...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois