Boeing et SpaceX unis dans la construction de vaisseaux pour coloniser l'espace

Les deux premiers vaisseaux spatiaux privés capables de transporter des astronautes vers la Station spatiale internationale ISS seront construits par Boeing et SpaceX. Depuis l'abandon du programme de navettes spatiales en 2011, la NASA dépend des missions russes Soyouz pour envoyer ses scientifiques vers l'ISS.

17 sept. 2014, 06:54
La Nasa a annoncé mardi que Boeing et SpaceX construiront les deux premiers vaisseaux spatiaux privés capables de transporter des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS).

La Nasa a annoncé mardi que Boeing et SpaceX construiront les deux premiers vaisseaux spatiaux privés capables de transporter des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS). Depuis l'abandon du programme de navettes spatiales en 2011, la Nasa dépend pour ces missions des capsules russes Soyouz.

"Boeing et SpaceX ont tous deux soumis des systèmes - le CST-100 et le Dragon V2 (des capsules de sept places) respectivement - qui nous permettront de transporter des équipages vers l'ISS d'ici seulement quelques années", a déclaré le patron de la Nasa, Charles Bolden, lors d'une annonce à la presse au Centre spatial Kennedy, près de Cap Canaveral, en Floride.

Il s'agit d'un contrat potentiel de 6,8 milliards de dollars au total. Boeing s'est vu attribuer la plus grande part de ce contrat avec 4,2 milliards de dollars, tandis que 2,6 milliards reviennent à SpaceX.

"Aujourd'hui, nous avons fait un pas de géant qui nous rapproche de la possibilité de lancer nos astronautes depuis les Etats-Unis dans un vaisseau spatial américain", a lancé M. Bolden, lui-même ancien astronaute. "Le partenariat de Boeing et de SpaceX promet de donner l'occasion à plus de personnes de connaître l'excitation des vols spatiaux", a-t-il aussi promis.

En outre, "confier le transport en orbite terrestre basse à l'industrie privée permet à la Nasa de se concentrer davantage sur un ambitieux voyage vers Mars", a-t-il ajouté.

Les premiers vols de ces vaisseaux privés devraient avoir lieu en 2017. Le contrat couvre au total six missions habitées vers l'ISS pour chacune des deux compagnies.

Le choix de retenir deux sociétés pour construire deux vaisseaux s'explique par le désir de la Nasa de maintenir une concurrence qui selon l'agence est la meilleure façon de construire le système de transport spatial le plus sûr et le moins cher.