Berne: le chien Saint-Bernard "Barry" au coeur d'une expo

Le Saint-Bernard "Barry" aura sa propre exposition au Musée d'histoire naturelle de Berne. A découvrir dès vendredi.

11 juin 2014, 15:16
Der ausgestopfte Bernadiner-Rettungshund Barry fotografiert im Naturhistorischen Museum Bern am Mittwoch, 11. Juni 2014 in Bern. Das Naturhistorische Museum Bern widmet seinem bekanntesten Bewohner die Dauerausstellung "Barry - der legendaere Bernadinerhund". Die neue Dauerausstellung eroeffnet am Freitag 13. Juni. (KEYSTONE/Marcel Bieri)

"Barry", le légendaire Saint-Bernard, est au centre d'une exposition permanente au Musée d'histoire naturelle de Berne. Mort de vieillesse en 1814, le chien a été empaillé une année plus tard.

"Barry" est aujourd'hui considéré non seulement comme le chien national suisse mais aussi comme l'incarnation du compagnon fidèle de l'homme. L'exposition baptisée "Barry, chien de légende", qui ouvre ses portes vendredi, s'intéresse à la réalité et à la fiction gravitant autour de ce chien de sauvetage.

Ce mythe de "Barry" comporte tous les éléments qui rendent les histoires fascinantes: danger et secours, héroïsme et tragédie, surnaturel et réel, relève mercredi le Musée d'histoire naturelle. Cette icône suisse, dont on dit qu'il a sauvé 40 personnes, était déjà célèbre de son vivant.

Grand-Saint-Bernard

Le plus célèbre chien de sauvetage du monde a vécu au début du 19e siècle au col du Grand-Saint-Bernard. Les chanoines de l'hospice local faisaient office de secouristes de montagne. Pour accomplir leurs missions, ils s'aidaient de chiens.

Les récits des soldats de Napoléon Bonaparte, qui franchirent le col du Grand-Saint-Bernard en 1800, firent beaucoup pour la bonne réputation des chiens sauveteurs. Le plus célèbre d'entre eux était "Barry". Devenu vieux, "Barry" fut emmené à Berne par un Père du cloître en 1812. Il mourut il y a exactement 200 ans.

Tonnelet d'eau-de-vie

Le tonnelet d'eau-de-vie que "Barry" était toujours censé avoir autour du cou pour réchauffer les randonneurs gelés fait assurément partie de la légende. Le fait n'est pas toutefois historiquement authentifié.

Il y a tant d'histoires et de légendes rapportées au sujet de "Barry" qu'il est difficile de distinguer le mythe de la réalité. L'histoire du Saint-Bernard fut aussi adaptée plusieurs fois au cinéma, entre autres par les studios Walt Disney en 1977.

La publicité a naturellement récupéré le noble animal en sauveteur et consolateur. On ne peut plus imaginer un magasin de souvenirs sans la peluche "Barry". Les détecteurs d'avalanche sont aujourd'hui couramment surnommés "Barryvox", hommage supplémentaire.