Après le pénis géant et la pénétration, l'anus et l'accouchement sur les murs de Bruxelles

Le fresqueur masqué a encore frappé. Après avoir peint un pénis géant et une scène de pénétration dans les rues de la capitale belge, ce sont dernièrement un anus et un accouchement qui attirent tous les regards.
06 oct. 2016, 20:43
/ Màj. le 06 oct. 2016 à 21:18
Les fresques irrévérencieuses se multiplient, toujours dans la même thématique.

Depuis plusieurs semaines, des oeuvres étonnantes apparaissent aléatoirement dans les rues de Bruxelles. Tout a commencé par un pénis géant, puis une scène de pénétration. Dimanche, les passants ont pu découvrir un anus sur une façade de la capitale, sous une publicité détournée.

 

 

Après le pénis et la pénétration, c'est en toute logique qu'un enfant est né jeudi, et sur le même mur où a été peint l'anus, rapporte 7sur7. Un vagin rosé laisse paraître la tête d'un bébé à l'air sceptique.

 

 

Si la commune de Saint-Gilles a décidé d'effacer la fresque du pénis géant, Bruxelles, elle, ne touchera pas à l'anus ni à la scène de pénétration, explique le média Le Soir. Une bonne nouvelle pour le tourisme de la capitale.

par Mouna Hussain