Courrier des lecteurs

09.12.2018Veritas multiplex

On peut bien analyser sous toutes ses coutures le mouvement des gilets jaunes chez nos voisins français. Par le dédain, par de l’humour ou de la moquerie et avec une certaine assurance suisse qui brandit le PIB ou le RNB ainsi qu’un taux de chômage bas.

Il n’empêche que l’on peut constater une insurrection citoyenne face à des politiques incapables de répondre à leur base électrice, qui ne comprend plus le jeu de pouvoir inégal entre l’intérêt général face aux intérêts particuliers de certains. Certes, il serait court de faire un comparatif entre deux situations différentes, mais je pense que nous pourrions au moins avoir une vision prudente qui nous confirme que la classe moyenne souffre aussi en Suisse, et commence déjà à en porter certains stigmates précurseurs d’un gilet rouge à croix blanche.

En Valais l’actualité politique nous montre aussi que les mouvements citoyens ne sont pas une tendance lointaine, voire marginal et que nous pouvons plus nous cacher derrière un conflit générationnel. Dès lors soyons visionnaires et remettons le bien commun au centre. Nos politiques n’ont plus la latitude de ne pas être avertis d’une rupture épistémologique qui n’est plus aussi lointaine que cela.

Top