Courrier des lecteurs

25.05.2018Valais, terre d'accueil

Un lundi, 8 h 30, petite halte au Relais du Saint-Bernard sur l’A9 non loin de Martigny. Parking bien rempli, beaucoup d’Alémaniques ou d’étrangers mais aussi plusieurs autocars touristiques, un air de vacances quoi. Je m’installe: les tables ne sont pas débarrassées, il n’y a pas de journal, visiblement le personnel n’est pas assez nombreux. Je parviens au bout d’une dizaine de minutes à passer une commande dont voici l’addition: un chocolat chaud = 5 fr. 95; un thé = 4 fr. 60; un croissant au chocolat = 3 fr.75. Quel est ce pays merveilleux 

PS: j’ai quand même pu payer encore 1 franc à la sortie pour un petit pipi…

Bernard Reist, 1950 Sion
Top