18.01.2019Une initiative nuisible

Votations Il y a eu la lex Weber, puis la LAT et, cerise sur le gâteau, voici qu’on rajoute l’initiative stop mitage. Une initiative superflue et nuisible qui risque bien de rendre le tout indigeste pour les communes et cantons.

Alors que la LAT est encore en mise en application, les jeunes Verts expliquent que le mitage n’est pas encore assez limité. Solution proposée: geler toutes les surfaces à bâtir pour une durée illimitée. Autrement dit, augmenter les prix des loyers, freiner la croissance économique et empêcher la bonne exploitation des domaines agricoles, le tout pour une durée illimitée. Toutes ces mesures empêcheront l’implantation d’entreprises en Valais et la création de places de travail indispensables dans les communes valaisannes.

Une initiative qui porte donc sur une durée illimitée, mais qui va bel et bien limiter, et cela dès demain, bon nombre d’infrastructures nécessaires au développement de notre société et de notre économie telles que des écoles, hôpitaux ou des constructions indispensables pour les exploitations agricoles. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les régions rurales, conscientes de la réalité du terrain, rejettent l’initiative.

Rajoutez à cela un système de compensation dans lequel des zones seront bloquées à la construction en Valais pour permettre à Zurich d’augmenter ses zones à bâtir. Ce procédé empêche par exemple une PME de s’installer dans une région par manque de surface. Si l’initiative passe, notre canton, avec sa croissance démographique soutenue, devra se soumettre à un blocage des zones à bâtir, même où ces zones sont nécessaires. C’est là la preuve que cette initiative ne tient absolument pas compte des besoins locaux et régionaux.

(…) Si, de prime abord, ce combat contre le mitage peut sembler louable, cette manière de procéder est exagérée et aura des conséquences dramatiques pour notre canton et communes. Alors pour éviter tous ces effets néfastes: votons non le 10 février! 
guillaume amos, le châble

Top