Courrier des lecteurs

19.12.2020Un corbeau à Vétroz

Suite à l’élection à la présidence de la commune de Vétroz, trois citoyens d’obédience PLR, dont le soussigné, qui avaient soutenu la candidate PDC sur les réseaux sociaux, ont reçu un courrier anonyme accompagné d’une caricature à caractère obscène.

En démocratie la politique est publique. Quand elle devient obscure et secrète, c’est la dictature qui prend le dessus.

Cette affaire me fait penser à l’empereur Bonaparte et son espion favori Schulmeister. C’est à peu près ce que l’on vit à Vétroz actuellement. Mais on sait aussi comment ils ont fini!

Député PLR au Grand Conseil valaisan, j’ai toujours défendu et mené une politique de centre-droit. Le PLR de Vétroz Magnot ayant pour cette élection à la présidence décidé de laisser à ses membres la liberté de vote, j’ai officiellement soutenu la candidate PDC de centre droit, plutôt que le candidat de l’alternative vétrozaine situé à gauche de la gauche de l’échiquier politique.

La bassesse du geste et la médiocrité du contenu ne suffisent pas à discréditer l’auteur de ce courrier anonyme. Trois plaintes pénales contre X ont été déposées dans le but de mettre fin à ce genre de dérive inadmissible et non sans rapport avec les mœurs maffieuses. L’artisan de cet acte de pure lâcheté sera vraisemblablement, je l’espère, bientôt démasqué grâce à la perspicacité de la police judicaire valaisanne chargée de l’enquête.

Une dernière question reste en suspens: que serait il advenu si la candidate que j’ai soutenue avait été élue? 

Jacques-Roland Coudray, 1963 Vétroz
Top