Courrier des lecteurs

26.10.2020Stop au bashing des entreprises suisses

L’initiative «entreprises responsables» fait au moins deux heureux: les ONG et les concurrents des entreprises suisses. Elles disposeront de toute l’artillerie nécessaire pour les attaquer sans cesse, à tort ou à raison. Le texte permet en effet tellement d’interprétations qu’il fera le bonheur des tribunaux et des avocats. 

Un exemple: une entreprise suisse pourrait être rendue responsable des actes d’une entreprise à l’étranger. Il suffirait qu’elle soit un important client de cette dernière pour que l’on considère qu’elle en a le contrôle. Bonne chance à ceux qui devront le démontrer ou s’en défendre. 

Accepter cette initiative, c’est mettre en place une machine à procès, qui ne changera rien ou presque au sort des personnes qu’elle prétend défendre.

Vincent Riesen, 1950 Sion
Top