Courrier des lecteurs

15.05.2018SION 2026 : Je ne comprends pas

Que les opposants à Sion 2026 ne fassent pas confiance aux membres du CIO, qui sont tous des nantis pourris par la corruption, je peux comprendre. Que l'on ne fasse pas confiance à ces jeunes sportifs enthousiastes, qui ne recherchent que leur gloriole personnelle, ni à toutes ces associations sportives qui ne pensent qu'à leur intérêt, je peux comprendre. Et que l'on ne fasse pas confiance à tous ces milieux touristiques, ces entrepreneurs et commerçants, qui ne veulent que se remplir les poches, je peux comprendre.

Là où je ne comprends plus, c'est quand on n'accorde pas une once de confiance au gouvernement en place, quand on ne veut pas écouter les arguments de nos conseillers d'Etat, mais qu'on les traite de naïfs, de rêveurs et même de tricheurs et de menteurs... Quand on ne tient pas compte de l'avis de 101 députés sur 128, qui, lors de la séance du Grand Conseil du 8 mars 2018, ont confirmé leur soutien à Sion 2026... Ou quand on ne tient pas compte de l'opinion des 126 communes du canton, qui, lors de l'assemblée du 2 mai de la Fédération des communes valaisannes, ont exprimé à l'unanimité leur soutien au projet...

Vraiment, je ne comprends pas comment lors de ces dernières élections, le peuple valaisan, opposants compris, a pu mettre en place toute cette bande de politiciens farfelus et incapables! À croire que tous les électeurs valaisans sont des idiots!

Christophe Venetz, Sion, 195 SION
Top