Courrier des lecteurs

09.09.2021Rodéos nocturnes à Conthey...

… et ailleurs, j’ai comme un ressentiment de grande injustice. Acte I: il y a plusieurs années, j’ai reçu une amende salée lors d’un contrôle routier, parce que j’avais oublié le contrôle antipollution de ma vieille voiture.

Acte II: lors de l’expertise de mon scooter de plus de 20 ans, le chef des expertises me fait un caca nerveux, parce qu’il roule à 50 km/h au lieu de 40, donc recalé.

Et puis j’ai entendu parler de gens qui se plaignent du bruit de la personne qui vient à 3-4 heures du matin déposer des journaux et de la publicité dans les boîtes aux lettres: «Oh mon Dieu, ça me réveille et ne peux pas me rendormir!»

Eh bien moi, je rêve de n’avoir que ce petit bruit-là. Parce que chez moi, c’est toute la nuit des moteurs qui hurlent, des pneus qui crissent, en plus des jeunes qui parlent fort et rigolent en squattant les meubles de jardin du commerce d’en face. Mais où est passé le cours de sensibilisation au trafic? Oublié, ça, c’est bien du vent. Mais plus que cela, c’est toute l’éducation de ces jeunes gens qui est à refaire, je veux parler aussi des déchets rejetés sur la route. Tout cela à cause de la situation sanitaire? Mais qui ne la subit pas cette situation? Je pense qu’il manque quelque chose en Suisse, la création de circuits automobiles, de sorte que tout ce petit monde puisse se défouler sur piste sans risquer la vie d’autres usagers et à des heures correctes.

Enfin moi je dis ça, je dis rien, à bon entendeur, salut.

Dominique Roh, 1964 Conthey
Top