Courrier des lecteurs

18.05.2018Renards et corbeaux 2026

Les corbeaux et corneilles valaisans perchés dans leurs vallées, tenaient dans leur bec un écu doré.

Maîtres Renards Cricri et Fred, alléchés par la brillance de ces anneaux tinrent à peu près ce langage: bonjour les mainates, si vous voulez fructifier votre écu, il faut tout miser sur les JO 2026.

Rusé, Renard Cricri, les babines dégoulinantes d’intérêt s’adressa aux corneilles: «De votre écu, je vous en promets le double. Entre deux étreintes avec un vieux mélèze, je vous offrirais des fleurs délicates et colorées, des pavots. De ces étendues meringuées où lacs et rivières se sont assoupis, je vous confectionnerais des étoiles de diamant en vous contant fleurette. De cette nature immaculée, en hélicoptère, je vous emmènerais voir les cabanes accrochées près du ciel comme des boîtes d’allumette.»

Intéressé, Renard Fred glapit ces mots, «2,5 milliards d’oiseaux se régaleront de vos ébats sportifs. Avec 180 heures de présence médiatique, la planète jugera si votre ramage et aussi beau que votre plumage. Avec Ronquoz 2021 et JO 2026, je vous offre une multitude de nids à prix gratuit dans notre capitale. Je vous dois bien cette gratitude, vous êtes les Phénix des hôtes de ces bois».

À ces mots, les volatiles ne se sentant pas de joie et hébétés par les promesses de Cricri et Fred, ouvrirent leurs becs en laissant tomber leur écu. Les Renards s'en saisirent, et dirent: «Mes bons Corbeaux et Corneilles, apprenez que tout flatteur, vit aux dépens de ceux qui les écoutent». Les Corbeaux et Corneilles honteux et confus jurèrent, mais un peu tard,...


Cricri, le malin, verra son portefeuille exploser (même s’il n’a pas la mémoire des chiffres) et Fred son image en million de pixels améliorée. Cette leçon vaut bien de réfléchir avant de vous envoler dans une telle aventure.

Borgeat Jean-J

Borgeat Jean-J, 1926 Fully
Top