29.01.2019Pourquoi je voterai oui à l’initiative contre le mitage

Ingénieur-agronome, je n’apprécie que très modérément le discours écologiste qui prétend que tout champ agricole productif est un désert écologique ou qu’il faut abandonner les alpages aux carnassiers. Mais même si elle provient de ces milieux, l’initiative soumise au vote le 10 février et un moyen efficace de permettre la survie d’une agriculture dans notre pays et peut-être même dans la plaine du Rhône. Petit rappel: il y a actuellement environ 2000 m² de surface labourable par habitant sur la Terre. Il y en avait 4500 en 1960. En Suisse il en reste 3500, en Valais… 250.

Si à l’avenir les zones à construire devaient être sérieusement limitées, ce qui n’est pas le cas avec la LAT, l’utilisation des terrains sera obligatoirement plus rationnelle et les très chères et décourageantes lourdeurs administratives pour les rénovations simplifiées.

Dans les prochaines décennies la rareté des moyens de production va fortement renchérir le prix de la nourriture que nous gaspillons si joyeusement aujourd’hui. En Suisse aussi. Il vaut la peine d’essayer de sauver ce qui peut encore l’être. 

Top