16.02.2018Pour l'avenir de notre canton en commun

Comment se fait-il qu'on apprend par un flyer en commun de l'UDC et PDC, que cette constituante va coûter au contribuable valaisan des millions? Comment se fait-il que l'ancienne Constitution a déjà été modifiée 25 fois par le Grand Conseil? Ceci résume peut-être que l'information n'est pas un programme. Le citoyen-électeur de 2018 a le devoir d'être mieux informé sur son contenu et ses coûts indirects.

Certaines personnalités semblent nostalgiques de la législature précédente, où le PDC était déjà majoritaire. Son slogan d'aujourd'hui pourrait être: "Vous avez aimé notre précédente législature? Vous allez adorer notre prochaine!" Ne pas se rendormir sur ses lauriers, c'est de dire non à une révision totale et à une nouvelle constituante.

Ce qui plaisir à voir sur le plateau de Canal9 et vis-à-vis des médias, c'est le bel esprit d'ouverture réciproque entre MM. Grégory Logean et Serge Métrailler pour une solution juste et pas onéreuse pour un canton, un espoir!

Top