Courrier des lecteurs

19.09.2021PMA et lobby LGBT and co

Naïfs, certains, au demeurant bien intentionnés, font le lit du lobby LGBT, qui a orienté le débat vers l’émotionnel et une soi-disant «égalité». 

Ils semblent ne pas voir la différence évidente entre un mariage, fécond par nature, et un partenariat, stérile par nature. 

Sous couvert d’égalité les milieux LGBT, qui d’ordinaire militent pour leur différence, souhaitent tout à coup une indifférenciation trompeuse. En oubliant l’apport inestimable, pour le renouvellement de la société, de vraies familles pouvant engendrer leurs enfants et les éduquer.

Suivant leur tactique salami à succès, ces milieux jurent leurs grands dieux que la Gestation Par Autrui (GPA) est interdite en Suisse. Ils viendront dans peu de temps plaider que pour éviter une «discrimination» il convient d’assimiler partenariat lesbien et homosexuel en libéralisant cette même GPA. Et notre Parlement se laissera convaincre.

Pensons-y et il n’est pas trop tard pour se réveiller en votant non à une loi qui nous amène un peu plus loin vers la déliquescence de notre société

Rappaz Pierre-Marie, 1950 Sion
Top