courrier des lecteurs

«Nouvelliste» et franco-provençal

24 juil. 2022

Bondzô, samedi 23 juillet, c’est avec surprise et satisfaction que j’ai pris connaissance de la manchette du «Nouvelliste»: «La canicule plaît aux vouipes.» 

Bravo pour cette heureuse et réjouissante initiative. J’applaudis. 

Introduire un mot en franco-provençal, version patois valaisan, reflète de votre part d’un intérêt certain pour la langue originelle de notre canton qui est aussi celle de nos amis romands, français valdôtains, et piémontais. J’en suis très heureux et j’espère que cette expérience se renouvellera de temps à autre afin que cette langue, riche et subtile, reste bien présente dans l’esprit et le cœur de nos contemporain.e.s. En exprimant mon vif intérêt pour notre journal. 

par René Maytain, Sion