29.11.2017Nouveau visage pour l’îlot du Léman à Martigny: merci à la CPCV

Très intéressant article paru le 18 novembre dans les colonnes du "Nouvelliste" par M. Olivier Rausis concernant les futurs investissements de la caisse de pension de la construction du Valais (CPCV) pour 2018.
L’on y apprend ainsi que la CPCV par la voix de M. Yvan Jollien gérant, dispose d’une fortune de 950 millions de francs et qu’elle désire investir trente pourcents dans l’immobilier en Valais.
Le projet de Martigny a l’air très plaisant certes mais une question se pose en amont : au vu de cette trésorerie impressionnante n’aurait-on pas pu tenir les promesses faites aux ouvriers de la branche lors de la création de la RETABAT (caisse de retraite anticipée) plutôt que de les pénaliser en instaurant de nouvelles règles et cela avec la bénédiction du comité de fondation de la caisse et des syndicats.
Nous sommes donc vraiment peu de choses à leurs yeux, tout au plus bon à payer les cotisations.

Bon investissement !

Gabriel Gillioz, retraité Retabat, Riddes

Top