courrier des lecteurs

Non à la réforme AVS 21

8 sept. 2022

Le projet est mal abouti, et ceci n’est qu’une étape au relèvement progressif et linéaire du plafond de l’âge de la retraite au-delà de 70 ans!

Lors de la mise en place de l’AVS en 1948, il y avait plus de 6 actifs pour un retraité. En 2020, on se retrouve avec 3 actifs pour 1 retraité et en 2030, le ratio sera de 2 pour 1… Cela ne sera plus possible humainement. On devrait pouvoir trouver d’autres moyens pour financier l’AVS et de manière pérenne. Oublions le facteur humain pour financer l’AVS et mettons en place les microtaxes sur toutes les transactions bancaires. Ce financement pourrait à lui seul assurer l’avenir de l’AVS sur le long terme. Cela serait plus équitable pour les femmes et les hommes, et les familles nombreuses pour financer l’AVS par le biais d’un relèvement de la TVA! 

Deux fois non.

par Jean-Emmanuel Pannatier, Fully