17.11.2017Noël et ouverture des commerces

Le scandale des ouvertures nocturnes avant Noël continue de frapper en Valais. Je constate que l’on permet dans la plaine de Conthey, et aujourd’hui la ville de Sion suit: ouverture le dimanche17, le mercredi 20, les vendredis et samedis 22 et 23 décembre jusqu’à 21 heures. Enorme progrès par rapport à l’année passée ou l’on autorisait les ouvertures jusqu’à 22 heures. En 2016 l’on avait encore autorisé une nocturne le 30 décembre. Ce n’est certainement pas par égard envers le personnel que l’on a diminué les horaires, mais plus sûrement parce que ce n’était pas rentable.
Année après année le problème revient et personne ne semble s’en inquiéter. A-t-on une fois consulté le personnel sur le sujet, parmi la direction et les cadres peut-être, sans aller plus loin. Ferme ta g... et travaille, si tu n’es pas content tu peux aller voir ailleurs.
Les personnes qui prennent ce genre de décision ont-ils songé une fois, une seule, à la fatigue, au stress et à la pression subie par ce personnel, souvent des mères de famille seules ou mariées qui doivent travailler pour joindre les deux bouts. Quel beau Noël vous leur préparez! Merci pour eux.
Puisque l’on veut tellement libéraliser, les citoyennes et les citoyens de ce canton ont également besoin durant cette période de consulter tous les services de l’Etat. Dès lors pourquoi n’ouvre-t-on pas tous les services, y compris pour les membres du Conseil d’Etat aux mêmes horaires que les commerces? Peut-être qu’à l’Etat on comprendrait enfin ce qu’ils font subir au personnel de la vente.
J’en appelle directement à vous Monsieur le conseiller d’Etat Darbellay en tant qu’ancien chrétien social pour que vous trouviez une solution convenable pour ces ouvertures qui ne peuvent plus être échelonnées la même semaine ainsi dans le futur.

Germain VARONE
 

Top