17.11.2017Maman? Qu’est-ce qu’on fait pour Noël?

La petite fille qui posera cette question à sa maman cette année risque de déchanter lors de la réponse. Sa mère, vendeuse dans une grande surface, ne sera pas à la maison le 24 décembre, ni même les soirs qui précèdent Noël, car les commerces sont ouverts un dimanche avant les fêtes puis des nocturnes sont autorisées pour la période qui mène à Noël.

Ceci se passe dans notre canton déjà actuellement. Cette situation pourra même empirer si la loi sur l’ouverture des magasins est révisée dans le sens des néolibéraux qui souhaitent l’ouverture des commerces deux dimanches par année et l’extension des horaires d’ouverture en soirée.

Je vous invite, à l’approche des fêtes, à effectuer vos courses dans les heures d’ouvertures prévues en temps normal. C’est-à-dire, les jours de semaine jusqu’à 18 h 30, le samedi jusqu’à 17 heures et aucunement le dimanche. Montrons notre soutien aux vendeuses de ce canton et montrons surtout à ces commerces que de telles pratiques ne sont pas acceptables.

AYMON Valentin
Député-suppléant PS
1965 Savièse

Top