Courrier des lecteurs

25.11.2020Liberté malmenée

L’enterrement de nos libertés se dessine. L’incinération de nos valeurs a déjà débuté sur les cendres de dernières illusions envolées. L’enfer est parfois pavé de bonnes intentions. 

Certains de nos aînés, enfermés dans leur chambre, coupés de tout, se laissent mourir. C’est très joliment appelé glissement. Chez certains jeunes entrepreneurs le suicide est la voie empruntée. Un tel désespoir doit nous interpeller. La fermeture exigée, ensuite prolongée de petits commerces, bars ou restaurants provoque une précarité certaine chez des femmes et des hommes qui n’ont pourtant rien à se reprocher. Sous prétexte de pandémie, on foule aux pieds des libertés essentielles, acquises et conservées de haute lutte par nos ascendants. 

Nous entendons partout et trop souvent le même courant de pensée. Qu’un artiste ou autre anonyme ose proposer une autre voie et on leur jette l’opprobre. Penser autrement deviendrait-il déviant? On voudrait nous le faire croire! Sur l’autel des valeurs, la liberté a chuté de son piédestal. Essayons de lui rendre un peu de son lustre dans le respect mutuel.

Laissons se côtoyer harmonieusement lutte contre le virus, soin des malades et respect de la liberté. Personne ne devrait être abandonné en cette période si difficile. La solidarité doit se faire entendre…

Antoine Masserey, 1907 Saxon
Top