Courrier des lecteurs

03.07.2019«Les nôtres d’abord»

Tel est le mot d’ordre de l’un de nos conseillers nationaux cité dans «Le Nouvelliste» du mercredi 3 juillet.

Je suis choqué par cette expression, qui en tout cas ne relève pas de la longue tradition chrétienne de notre canton. Il me semble que le Christ a d’abord été l’ami des pauvres, des rejetés, des étrangers, de tous. Mais pas des «nôtres d’abord». S’il vous plaît: un peu d’accueil et d’ouverture.

Top