courrier des lecteurs

La bourse n'est pas un casino

22 sept. 2008

La caricature de Casal montrant un parieur sur un bandit manchot, alignant 3x " bourse " et récoltant un bouton de chemise, m'a fait sourire, mais m'a également un peu agacé. En effet, contrairement à l'image populaire, les actions ne sont pas des tickets de loteries. La bourse n'est pas un casino pour la personne qui sait lire un bilan et prends le soin de le faire avant d'investir son argent. Mais il est vrai que si beaucoup connaissent le prix d'une action, peu en savent extraire la valeur sous-jacente. Un exemple: ImmoEast a publié ses résultats trimestriels la semaine dernière. Particulièrement bons sur le plan opérationnel avec une croissance des revenus à périmètre constant de 6%. Par ailleurs, cette société solide dispose de près de 8 milliards de fonds propres pour 2,56 milliards de dettes, dont seulement 450 millions à court terme, à mettre en perspective avec 429 millions de cash et 1,47 milliards d'actifs réalisables à très court terme. L'action de cette société se traîne actuellement à EUR 2,41 en regard d'une valeur intrinsèque nette par titre de EUR 10,17. En deux mots, c'est comme si vous pouviez acheter pour EUR 241'000 un immeuble valorisé plus de 1 million d'euro sur le marché "physique" de Vienne. Pour conclure, l'histoire locale retiendra probablement qu'en septembre 2008 le joueur imbécile n'aura pas été celui qui aura investi son argent en bourse, mais bien celui qui aura payé 9'000 francs le mètre carré son appartement en station.
par Patrick Fournier, Aproz