Courrier des lecteurs

21.09.2021L'importance de l'équilibre des droits

C’est dans l’ouverture aux minorités et aux différences qu’une société grandit et s’élève, pourtant les argumentaires de ces dernières semaines du camp contre le mariage civil pour tous les couples ne cessent de mentir, d’injurier, de stigmatiser. Sous couvert de définition religieuse stricte ou grégaire du mariage, les opposants en oublient pourtant les valeurs d’ouverture, de respect et de communion de notre culture judéo-chrétienne. Ils cachent, sous couvert de bien-pensance, une peur viscérale de ce qui est différent et un rejet complet de tout changement. Pourtant, il ne s’agit pas de supplanter, de surpasser ou de surestimer les droits des couples LGBT+, mais bien d’adapter, d’équilibrer, de considérer toutes nos citoyennes et tous nos citoyens.

Au niveau suisse et valaisan, le mariage civil pour toutes et tous est une étape importante et historique vers une acceptation sociale des couples LGBT+. L’ouverture du mariage civil aux personnes de même sexe est l’évolution logique d’une institution qui s’est toujours adaptée à la réalité et aux valeurs sociétales. Elle permet de garantir à tous les couples le droit et les devoirs de fonder une famille, le droit de vivre avec sa ou son partenaire sans discrimination d’état civique et le droit de faciliter la vie commune de couples binationaux. Cette ouverture permet aussi de garantir aux enfants des familles arc-en-ciel les mêmes droits et protections que tout autre enfant qui grandit d’un couple hétérosexuel.

Pour toutes et tous sans discrimination, je voterai oui au mariage civil pour toutes et tous ce dimanche!

Alexandre Ferchaud, Veysonnaz
Top