Courrier des lecteurs

22.03.2021Injustice et arbitraire

Monsieur le président de la Confédération Guy Parmelin, Monsieur le conseiller fédéral Alain Berset, constat à la suite de votre décision injuste et arbitraire de laisser les restaurants fermés par rapport au service hôtelier.

Durant cette saison d’hiver, les hôtels en station de ski et leurs restaurants affichent, tous les week-ends et durant les vacances scolaires, complets. Ce qui est réjouissant pour eux, vu la situation.
Ce que je ne peux pas accepter, ce sont les clients externes aux établissements d’hébergements qui profitent d’un certain laxisme des hôteliers.

Il n’y a rien de plus facile que de s’introduire dans un hôtel et de prendre place au restaurant avec des amis résidents à l’hôtel. Dans cette situation, nous ne comprenons pas la différence entre un hôtel qui sert des repas à tout le monde et n’importe qui et un restaurant qui servirait des clients en respectant les mesures sanitaires Covid-19 pour la restauration. 

Afin d’éviter le deux poids deux mesures, laissez-nous ouvrir nos restaurants, ou obligez les hôtels à servir leurs hôtes dans leurs chambres, comme cela se fait dans certains pays. 

Lehner Martin, 1936 Verbier
Top