Courrier des lecteurs

24.09.2021Immunité naturelle: un espoir pour tous

Le Covid étant une maladie récente, les chercheurs du monde entier travaillent sans relâche pour en comprendre les mécanismes. La connaissance progresse, heureusement.

Plusieurs études sur l’immunité naturelle (immunité acquise après une guérison) ont été conduites cette année dans différents pays. Récemment, des chercheurs américains ont réalisé une méta-analyse de ces études (disponible sur www.medrxiv.org). 

Le Dr. Shenai et son équipe ont analysé neuf études concernant les immunités naturelle et vaccinale, portant sur un total de plusieurs millions de personnes. La conclusion est encourageante: l’immunité naturelle serait au moins équivalente à l’immunité vaccinale. Que l’on soit guéri ou vacciné, la protection serait la même. Les guéris sembleraient même bénéficier d’une protection plus large contre les variants, et à plus long terme. De plus, l’étude montre que la vaccination des personnes guéries n’apporterait pas de bénéfice significatif d’immunité.

Ces dernières découvertes, une fois validées, pourraient permettre aux autorités d’ajuster la politique de santé publique pour la rendre plus cohérente avec la science: au lieu d’inciter les personnes guéries à se faire vacciner, utiliser ces doses pour vacciner les gens vulnérables dans les pays où la couverture vaccinale est faible, la pandémie ne se limitant pas aux frontières nationales; comptabiliser les personnes guéries et les personnes vaccinées au même niveau, le but recherché étant l’immunité collective. On attendrait non plus 54%, mais près de 70% de la population possédant une immunité. 

Cela redonnerait l’espoir à tous et permettrait d’apaiser les tensions sociales effrayantes qui gangrènent notre société. Car même sans méta-analyse, on peut dire qu’elles sont au moins aussi dangereuses que le Covid. 

Frédéric Roux, 1971 Grimisuat
Top