Courrier des lecteurs

06.11.2019Fusion Collonges – St Maurice

J’ai reçu dans ma boîte aux lettres un flyer orange (d’un parti dont je ne partage pas les idées) favorable à la fusion entre Collonges et Saint-Maurice et ensuite un autre de deux pages du dit groupe pour le non.

Je ne souhaite pas polémiquer sur l’argumentaire car j’estime n’avoir ni les connaissances ni les compétences pour le faire. Que l’on soit pour ou contre la fusion, c’est un droit. Je ressens une grande frustration voire de la colère de la part de votre groupe et je me dis puisque ce n’est pas «le bon choix»: pourquoi intervenez-vous seulement à quinze jours du vote? Qu’avez vous entrepris depuis le 23 septembre 2017 ou le 8 mai 2018 puisque vous êtes favorables à une démarche d’une fusion.

Pourquoi n’avoir pas pris l’initiative d’inviter les citoyens à une assemblée pour créer un groupe pour une «réflexion plus approfondie»?

Pourquoi n’avez-vous pas lancé une pétition afin d’interpeller «la dictature» du Conseil communal? 

Pourquoi n’avez-vous pas demandé qu’un point spécifique soit mis à l’ordre du jour d’une assemblée primaire avec une possibilité de voter.

Pourquoi n’avez-vous pas demandé un rendez-vous au Conseil communal pour lui proposer une autre démarche? Quitte, si vous n’étiez pas entendu, à faire une démarche pour demander à faire voter la population sur votre proposition.

Pourquoi rien d’officiel, de structuré? 

Peut-être parce que cela demande de se mettre en lumière, de prendre des risques, de l’énergie et beaucoup de travail.

Avant votre communication j’étais indécis. Aujourd’hui, lorsqu’un groupe sorti de nulle part se mobilise, à la dernière minute, pour dire il eût fallu une autre démarche, j’ai peur pour Collonges car «voilà quinze ans» voire plus qu’on parle de fusion. Bonjour les dégâts pour la prochaine législature si le non l’emporte. Même si je suis le seul, je prends un risque et je vote oui à la fusion Collonges-Saint-Maurice. Et vous saurez qui je suis.

Ehrwein Jean-Philippe, 1903 Collonges
Top